Mon intérêt pour les musiques traditionnelles s'est déclaré très tôt. Après avoir suivi des cours de gamelan et lorsque l'université de Nice m'a proposé de suivre une formation pour devenir professeur de gamelan javanais, j'ai sauté sur l'occasion.

J'ai travaillé avec des professeurs de la Cité de la Musqiue de Paris (entre autres Gilles Delebarre, Estelle Amy de la Breteque) ainsi qu'avec un maître javanais, Pak Joko Raharjo.

 

Cet instrument a beaucoup changé ma conception et la musique et de sa transmission.

Venant d'un cursus de musique classique en conservatoire, la transmission orale de la musique n'était pas dans mon habitude d'apprentisage. C'est surtout la façon qu'ont les indonésiens de considérer qu'ils jouent d'un seul instrument à plusieurs qui m'a beaucoup marqué. Ainsi que de mettre de côté son ego pour être tout entier au service de la musique.

 

gamelan Mayang Sari
Mayang Sari - Musée de La Castre - Cannes